Pour Guillaume en souvenir de Tintin…

Posté le 6 août 2011

Vous prenez un enseignant qui ajoute la sympathie à la compétence. Il donne toute satisfaction à sa hiérarchie, tant administrative que pédagogique.

Ses collègues l’apprécient, les élèves et les parents itou.

 

shadok.gif

Malheureusement bien que titulaire, le pauvre n’a pas de poste fixe, c’est un TZR (titulaire sur zone de remplacement).

Il est « rattaché » à un établissement à savoir le nôtre. Depuis deux ans il a fait ses preuves, s’est investi dans d’intéressants projets.

Dans le privé, quelle que soit la boîte, un « collaborateur » de ce type on le conserve, on le chouchoute.

Ben dans l’Education nationale on le vire, enfin on ne lui conserve pas son poste car tout là-bas un titulaire à poste fixe n’a pas toutes ses heures or il a priorité sur tout TZR.

Et notre ami, petit Juif errant de la Machine éducative va continuer son éternel voyage, promené de bahut en bahut (jusques à 3), caravanier de l’enseignement qui n’aura pour se projeter que la fin de l’année scolaire au mieux car certains sont nommés pour quelques mois ici ou là, sans rien pouvoir construire à plus long terme.

Ca c’est de la gestion de personnel efficace dans l’intérêt de l’Ecole.

Merci monsieur Chatel !

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire